2021

Archives

2000

Aux Arènes
Guillaume Nouaux
SWEETY JAZZ BAND

Les sept membres du Sweety jazz band ont donné une touche gasconne à la dernière nuit de JIM 2000. Avec les anciens Gersois Jacques Gauthé et Michel Laffitte, le jazz traditionnel a conquis Marciac. Sans leur chaleur, les arènes ne seraient plus les arènes. Pour sa dernière soirée, l'enceinte ensablée n'a pas accueilli n'importe qui avec le Sweety jazz band : Jacques Gauthé, issu de Gaujac (à deux pas de Lombez) et l'ex- Auscitain Michel Laffitte sont revenus dans l'hémicycle de leurs exploits, munis d'une clarinette pour le premier, de son inséparable banjo pour le second. Laffitte, ancien membre des mythiques « Ting a ling », sait toujours manier les arènes marciacaises comme aux tous premiers jours, à l'entame des années 80. La preuve en était donnée dès les premiers morceaux: la section rythmique n'a pas attendu pour mettre en danse (et en transes) les couples dans la nuit tombante. Il faut dire que la fougue du jeune - 22 ans - bassiste Bordelais Guillaume Nouaux, déjà imprégné du style New-Orleans, n'y est pas étrangère. Mais les centaines d'aficionados étaient autant sous le charme des quatre instrumentistes mélodiques. Un break à la clarinette de Jacques Gauthé, deux ou trois « sorties » au trombone de Philo Baqué ou Gérard Siffert, et le tour est joué ! Les derniers spectateurs récalcitrants ont déserté les gradins pour envahir la fosse !


Gérard Siffert trompette
Chris Style trompettte
Philo Baqué trombone
Jacques Gauthé clarinette
Michel Laffitte banjo
Pierre-Luc Puig contrebasse
Guillaume Nouaux batterie