2021

Archives

2004

Chapiteau
Richard Bona
RICHARD BONA SEXTET

Pas de prélude ni de préambule, les choses sérieuses commencent avec le chanteur et bassiste Richard Bona qui, de son Cameroun natal à New York, a connu une ascension fulgurante. Celui que l’on a surnommé le Sting africain n’a e peine à séduire le public dès son premier morceau, faisant monter la tension par des riffs de basse ravageurs. La suite de son programme confirme, outre ses dons de compositeur, sa maîtrise d’une polyphonie qui doit beaucoup à ses origines. Bien soutenu notamment par le saxophoniste américain Michael Aaron Heick et le pianiste hollandais Etienne Stadjick, il joue avec aisance d’une voix à la tessiture impressionnante (Kalabancoro), passant du funk à la ballade pour conjurer la pluie qui tombe à torrents.


Richard Bona basse, voix
Michael Aaron Heick saxophone
Rob Macatangay guitare
Etienne Stadjick claviers
Stephan Vera batterie
Samuel Torres percussions