2021
24 juillet > 4 août

Archives

2006

Chapiteau
Richard Bona
RICHARD BONA

Exemple caractéristique de la world music, cette fusion qui ignore les barrières de pays ou de continents, le camerounais Richard Bona, costume immaculé, a déjà conquis lors d’une précédente édition le public marciacais. C’est dire qu’il n’a e peine à chauffer le chapiteau avec un sextette composé de musiciens qui partagent son esthétique et parmi lesquels on remarque surtout le saxophoniste de Washington Aaron Heick et le batteur cubain Ernesto Simpson. Musique composite inspirée des mélopées africaines, réminiscences funky et groovy épicées de mambo et de salsa à laquelle l’assistance prête volontiers son concours, Bona se multiplie au chant et à la basse, entraînant sans coup férir un chapiteau tout acquis à sa cause.


Richard Bona basse
Aaron Heick saxophone
Etienne Stadwijk claviers
Elizeu Barbosa guitare
Ernesto Simpson batterie
Samuel Torres percussions