2021

Archives

1994

Chapiteau
Ray Brown
RAY BROWN

Le trio actuel du bassiste Ray Brown, que les habitués de Marciac ont pu apprécier lors d'un concert d'hiver, est sans doute l'un des plus remarquables qu'il ait jamais dirigés. Jeff Hamilton en fait partie depuis 1988. Considéré comme l'un des meilleurs batteurs de la Côte Ouest, il est aussi à l'aise pour propulser un big band - ceux de Tommy Dorsey, Lionel Hampton, Woody Herman, ou le Clayton-Hamilton Jazz Orchestra qu'il a fondé avec le bassiste John Clayton - qu'une petite formation où font merveille sa musicalité et son sens des nuances. Le pianiste Benny Green, né à New York en 1963, a appartenu aux "Jazz Messengers" d'Art Blakey de 1987 à 1989 avant de travailler avec Freddy Hubbard et Betty Carter. Ce brillant élève de Walter Bishop Jr. a littéralement éclaté depuis ses tournées au sein des "Jazz Futures" en 1991. Au point d'apparaître comme le pianiste le plus inventif et le plus complet de la jeune génération. Quant à Ray Brown, que beaucoup considèrent comme le maître de la contrebasse depuis la disparition de Jimmy Blanton, retracer sa carrière et énumérer les musiciens avec lesquels il a joué équivaudrait à décliner le gotha du jazz. Mélodiste incomparable doté d'une sonorité ronde et pleine, rythmicien à l'impeccable rigueur, il émane de lui un charisme qui transcende ses partenaires. Chacune de ses prestations est un véritable enchantement.

 

Benny Green piano
Ray Brown contrebasse
Jeff Hamilton batterie