2023
20 juillet > 5 août

Archives

2009

Chapiteau
MONTY ALEXANDER
MONTY ALEXANDER
Trio

Encore un habitué de Marciac où il a toujours été plébiscité. Monty Alexander revient dans une formule qu’il affectionne, celle du trio canonique piano, basse, batterie. Avec lui, le solide Hassan Shakur et le prodigieux batteur Herlin Riley, découvert dans les diverses formations de Wynton Marsalis et capable de s’adapter à tous les contextes. Un trio soudé qui entre d’emblée dans le vif du sujet avec Sweet Mama, sur tempo rapide. Monty fait ensuite admirer sa technique d’improvisateur foisonnant (Hope, Monty’s Groove). Un détour par le reggae de sa Jamaïque natale (Reggaecator, le No Women, No Cry de Bob Marley), une parodie vocale de Louis Armstrong et Nat King Cole sur Sweet Lorraine lors des nombreux rappels accordés à une assemblée survoltée. Sans doute l’une des meilleures prestations de ce pianiste au jeu pétri de swing.

 

Monty Alexander piano
Hassan Shakur contrebasse
Herlin Riley batterie

Voir un extrait du concert