2021
24 juillet > 4 août

Archives

2006

Chapiteau
Keith Jarrett
KEITH JARRETT
Trio

Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette connaissent l’art, dès leur morceau initial, le Tonight de Leonard Bernstein, d’envoûter le chapiteau. Une magie dont les sortilèges perdureront jusqu’aux deux rappels que le trio, d’ordinaire peu prodigue en la matière, accordera à un public aussi attentif que chaleureux. Il faut dire que Jarrett, outre l’aspect spectaculaire de son jeu – il rugit, s’exhorte lui-même, se lève pour mieux dominer son instrument, se love pour faire corps avec lui – fait preuve d’une rare faculté d’improvisation. Au point que les standards les plus connus (Someday My Prince Will Come, le Solar de Miles Davis, le God Bless The Child de Billie Holiday) prennent sous ses doigts des nuances nouvelles. Il est soutenu, dans cette subtile alchimie, par des partenaires irréprochables qu’une longue habitude a soudés et entre lesquels fonctionne une véritable télépathie. La copieuse assistance ne s’y trompe pas et le triomphe attendu se traduit par une longue ovation.


Keith Jarrett piano
Gary Peacock contrebasse
Jack De Johnette batterie