2021
24 juillet > 4 août

Archives

2016

Chapiteau
Fred Wesley
FRED WESLEY

Comme son coreligionnaire, Maceo Parker le tromboniste le plus funky de la planète a fait ses armes au sein de la formation de James Brown dans les années 60 et, de cette époque de déhanchements lascifs, il a conservé cette capacité à communiquer très directement avec son public. Partisan des recettes éprouvées (rythmique omniprésente et riffs de guitares et de cuivres) il a fait évoluer ce genre en glanant quelques inspirations dans la soul et le R&B voir le hip-hop et le rap. Mais fondamentalement, cette machine à engendrer du funk à profusion ne se soucie que d’efficacité, même si les soli de Wesley vont bien au-delà du genre, comme d’ailleurs ceux du batteur Bruce Cox, qui fut l’élève de Philly Joe Jones et d’Alan Dawson, deux maîtres légendaires…
 

Fred Wesley trombone
Gary Winters trompette
Philip Whack saxophone
Reggie Ward guitare
Peter Madsen piano, claviers
Dwayne Dolphin basse
Bruce Cox batterie

Voir un extrait du concert
Voir l'interview