2021
24 juillet > 4 août

Archives

2016

L'Astrada
Ed Motta
ED MOTTA
"Perpetual Gateways"

Personnage aux multiples talents, Ed Motta, vous étonnera autant par ses connaissances gastronomiques que par ses dons de compositeur, de pianiste ou de chanteur, art où il excelle avec cette voix légèrement émerisée, chaleureuse, sur laquelle un zeste de Stevie Wonder se serait déposé. Comme tout brésilien qui se respecte, il est prétri de musique ; il sait comment faire balancer les corps et faire chavirer les âmes en douceur. Le groupe qu’il a réuni pour ce concert à l’Astrada paraît irréel : bénéficier de l’un des plus grands flûtistes de jazz (Hubert Laws), de l’une des meilleures claviéristes de l’âge fusion et de l’un des batteurs «tout terrain» les plus recherchés des années 80 et 90 relève de la provocation. Ce ne sont que quelques exemples. Mais ils en disent long sur la force de persuasion de cet artiste protéiforme qui attire les talents les plus divers avec une désarmante facilité.
 

Jay Phelps trompette
Marc Doffey saxophone
Ed Motta Fender Rhodes, voix
Matti Klein claviers
Neville Malcom basse
Yoràn Vroom batterie

Voir l'interview