2021
24 juillet > 4 août

Archives

2011

Chapiteau
DJANGO DROM
DJANGO DROM
Hommage A Django Reinhardt

Les hommages à Django Reinhardt, qui aurait eu cent ans l’an dernier, se multiplient en cette année 2011. Le projet Django Drom est toutefois particulier et, pour tout dire, unique. Conçu et mis en scène par le cinéaste Tony Gatlif, ce spectacle mêlant projections et musique évoque, au-delà de Django lui-même, la vie du peuple tzigane. Sur scène, le violoniste Didier Lockwood, habitué de Marciac, les guitaristes Biréli Lagrène et Stochelo Rosenberg, qui ont eu, eux aussi, l’occasion de se produire sous le chapiteau, ainsi qu’une dizaine de musiciens, tous familiers de l’œuvre de Django. Pour ce film, composé pour l’essentiel d’images d’archives, Tony Gatlif a commandé à Didier Lockwood une adaptation swing du « Boléro » de Ravel pour quatorze musiciens. En 1937, le père du jazz manouche avait lui-même composé un boléro s’inspirant de celui de Ravel. La transcription de Lockwood permet à des musiciens manouches et à des interprètes classiques de pratiquer un « crossover » entre les deux genres. Une entreprise des plus séduisantes.

Tony Gatlif mise en scène
Didier Lockwood violon, direction
Fiona Monbet violon
Florin Gugulica clarinette
Emy Dragoï accordéon
Biréli Lagrène guitare
Stochelo Rosenberg guitare
Hono Winterstein guitare
Jean-Marie Ecay guitare
Adrien Moignard guitare
Sébastien Giniaux guitare
Benoît Convert guitare
Ghali Hadefi guitare
David Gastine guitare
Diego Imbert contrebasse
Norig voix
Karine Gonzales danse