2021

Archives

1992

Chapiteau
Benny Carter
BENNY CARTER

Tous les historiens du jazz, tous les musiciens s'accordent à reconnaître le rôle de premier plan joué par Benny Carter dans l'évolution de cette musique, même s'il n'a pas toujours occupé le devant de la scène ou connu la notoriété à laquelle il pouvait prétendre. Instrumentiste (il joue, et fort bien, du saxophone alto, mais aussi de la clarinette et de la trompette), compositeur arrangeur de talent, chef d'orchestre, il est sur la brèche depuis les années 30 et son influence ne s'est jamais démentie. Une légende vivante, l'un des derniers monstres sacrés à qui Jazz in Marciac a voulu rendre, pour son quatre-vingt dixième anniversaire, un hommage mérité. AUtour de Benny Carter, un habitué de ces lieux, Clark Terry, trompettiste, bugliste et vocaliste plein d'humour, qui allie tradition et modernité dans un style profondément original. Le guitariste Kenny Burrell, l'un des maîtres de l'instrument dont la technique est toujours mise au service d'une riche invention mélodique. Kenny Drew, établi depuis 1964 au Danemark après avoir fait les beaux jours du Blue Note parisien, pianiste complet et remarquable accompagnateur. Le contrebassiste Reggie Johnson, ancien "Jazz Messenger" d'Art Blakey, sideman apprécié pour son swing sans fioritures. Alvin Queen, enfin, dont le public de Marciac connait le brio et la faculté d'adapter à tous les contextes son jeu à la fois subtil et efficace.

 

Clark Terry trompette
Benny Carter saxophone
Kenny Burrell guitare
Kenny Drew piano
Reggie Johnson contrebasse
Alvin Queen batterie