2021

Archives

1994

Chapiteau
Abbey Lincoln
ABBEY LINCOLN

Née à Chicago en 1930, la chanteuse, parolière et comédienne Abbey Lincoln fait ses débuts en 1951 dans les clubs de Californie, puis de Hawaï et connait d'abord la célébrité comme chanteuse de variétés. Elle enregistre en 1956 son premier album "Love Affairs", dont les arrangements sont signés Benny Carter. Il sera suivi entre 1957 et 1959 de trois autres albums où elle apparaît aux côtés de Max Roach, Sonny Rollins, Wynton Kelly, Benny Golson, entre autres... Epouse de Max Roach de 1960 à 1970, elle enregistre abondamment avec lui, notamment la fameuse "Freedom Now Suite" (1960) et "Straight Ahead" (1961) qui assoit sa réputation. Parallèlement, elle poursuit sa carrière au cinéma, enseigne l'art dramatique à l'université, écrit des poèmes et fait de la mise en scène au théâtre. Très active au sein de la communauté noire, elle est l'une des artistes les plus engagées dans les luttes sociales des années 60-70. Son style, influencé au début par celui de Billie Holiday, intègre des éléments divers : gospel, blues, musique africaine. Mais elle est aussi une exceptionnelle interprète de ballades, auxquelles son phrasé "paresseux" et sa parfaite diction restituent tout leur poids d'émotion. Pour les chanteuses noires actuelles, Abbey Lincoln reste, depuis plus de trente ans, une référence majeure.

 

Abbey Lincoln voix
Rodney Kendrick piano
Michael Bowie contrebasse
Alvester Garnett batterie