2020
24 juillet - 16 août

Archives

2017

L'Astrada
Andrea Motis
ANDREA MOTIS

L’attrait que suscitent les instrumentistes qui sont aussi vocalistes ne s’est jamais démenti : pianistes et chanteuses, de Blossom Dearie à Diana Krall en passant par Shirley Horn ; contrebassistes et chanteurs, de Slim Gaillard à Avishai Cohen en passant par Jay Leonhart ; trompettistes et chanteurs avec Louis Armstrong et Chet Baker en passant par Jack Sheldon. Il faudra compléter le portrait de cette dernière famille avec la catalane Andrea Motis, petite brune à l’œil espiègle, à la voix ingénue et sans trémolo, dont le jeu de trompette est frais comme une aube de printemps. Avec ses collègues barcelonais parmi lesquels le trop sous-estimé pianiste Ignasi Terraza, elle donne sa définition d’un nouveau mainstream fait de simplicité et d’émotions à fleur de bouche.
 

Andrea Motis trompette, voix
Joan Chamorro saxophone, contrebasse, voix
Ignasi Terraza claviers
Josep Traver guitare
Esteve Pi batterie