2021
24 juillet > 4 août

Programmation

Réserver

Chapiteau
Géraldine Aresteanu
BELMONDO QUINTET ‘‘Brotherhood’’

Qui ne connaît pas les frères Belmondo ? Fondé à la fin des années 1980, le Belmondo Quintet s’articule sur la paire complice formée depuis l’enfance par Lionel (saxophones et flûte) et Stéphane Belmondo (trompette et bugle). Tous deux, ensemble ou séparément, mènent une brillante carrière internationale. «Brotherhood» n’est pourtant que le cinquième album du Belmondo Quintet. Il marque le retour au disque d’un groupe qui, au fil d’une histoire riche et tumultueuse, a accueilli la fine fleur du jazz hexagonal et constitué un exemple pour plusieurs générations de musiciens français. Entièrement constitué de nouvelles compositions, « Brotherhood » active la mémoire de ceux qui ont précédé et inspiré les frères Belmondo, sans pour autant s’égarer dans la nostalgie. En hommage à ces figures d’inspiration dont l’exemple irrigue leur propre expression, ce disque présente ainsi une série de pièces dédiées à des musiciens qui ont été des figures tutélaires dans le développement du Belmondo Quintet.

Lionel Belmondo saxophones, flûte
Stéphane Belmondo trompette, bugle
Laurent Fickelson piano
Sylvain Romano contrebasse
Tony Rabeson batterie

Voir la vidéo
Stella K
MICHEL PORTAL ‘‘MP85’’

On ne présente plus Michel Portal, clarinettiste et saxophoniste à la technique éblouissante, infatigable défricheur de sonorités, toujours à la recherche de nouvelles aventures musicales, lui qui est aussi à l'aise avec Brahms que Bernard Lubat ou qu'en compositeur de musiques de film. Il est de retour après dix ans d'absence discographique ( son dernier opus Baïlador est paru en 2010). L'occasion pour lui de fêter ses 85 ans à la tête d'un groupe européen transgénérationnel avec lequel il a pu partager la scène depuis deux ans lors de la création de ce groupe à l'Europa Jazz Festival. Avec son fidèle complice, le pianiste serbe Bojan Z (ils partagent la scène depuis de nombreuses années et notamment lors de nombreux concerts en duo), il dirige un quintet de haut vol qui comprend le contrebassiste français Bruno Chevillon, le tromboniste allemand Nils Wogram et le jeune batteur belge Lander Gyselinck.

 

Michel Portal saxophone, clarinette basse
Nils Wogram trombone
Bojan Z piano
Bruno Chevillon contrebasse
Lander Gyselink batterie

Voir la vidéo