favoris
Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

WYNTON MARSALIS SEXTET

lun 10 août 2015 23h30 Jazz In Marciac

WYNTON MARSALIS SEXTET

New Orleans Classics
Chapiteau
Le nouveau projet du parrain du festival pour la première fois et en exclusivité pour le public de Marciac
  • Description
    Dates de représentation
    • lun 10 aoĂ»t 23h30
    • Tarifs
      Catégorie A56€
      Catégorie B46€
      Catégorie C36€
      Catégorie D28€
    • Conseils 0 892 690 277
      (0,34 euros / mn TTC)

    Soirée parrainée par Jazz Magazine


    Wynton Marsalis trompette
    Walter Blanding saxophone
    Victor Goines saxophone
    Dan Nimmer piano
    Carlos Henriquez contrebasse
    Jason Marsalis batterie

    Surnommé le « jeune lion du jazz » à ses débuts et parfait exemple d'une nouvelle génération qui prend le pouvoir dans les années 1980, le trompettiste Wynton Marsalis innove en douceur, sans révolutionner les canons du genre. Fils du pianiste Ellis Marsalis, frère cadet du saxophoniste Branford Marsalis et des autres membres de la célèbre famille de La Nouvelle-Orléans, le virtuose alterne les albums en leader et les interprétations d'oeuvres classiques délivrées sans complexe, collectionnant au passage Grammy Awards et autres récompenses. Membre des Jazz Messengers du vivant d'Art Blakey et accompagnateur de luxe, il multiplie les enregistrements en quintette ou en septette jusqu'en 1995. Consultant pour la télévision, Prix Pulitzer en 1997, Wynton Marsalis est sur tous les fronts avec la série Standard Time, les hommages à Duke Ellington, Thelonious Monk, Ray Charles, Billie Holiday et les albums live du Village Vanguard en sept volumes. Après un passage chez Blue Note, marqué par l'album From Plantation to Penitentiary en 2007, le retour sur Columbia se concrétise par une suite d'hommages et de nouveaux projets inédits comme A Soldier's Tale de Stravinsky. En 2005, le surdoué de la trompette reçoit la Médaille nationale des Arts. Il élargit ensuite sa palette avec Willie Nelson (Two Men With The Blues, 2008) et Eric Clapton (Play The Blues: Jazz At The Lincoln Center, 2011).



    www.wyntonmarsalis.org

Haut de page