favoris
Partager
Printer-friendly version

Current Size: 100%

Pleins feux

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE

Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Ouverture de la salle L’Astrada-Marciac au public de 10h à 18h. Une visite guidée aura lieu avec Jean-Christophe Masnada, l’architecte concepteur de la salle le Samedi à 15h. Réservation conseillée : 06 11 50 05 28

Le patrimoine du XXIème siècle : « une histoire d’avenir » Inaugurée au printemps 2011, la salle de spectacles l’Astrada est dédiée au célèbre festival de jazz qui n’avait, jusque-là, aucun lieu en dur spécifiquement dévolu aux manifestations d’envergure internationale qui s’y déroulent. L’implantation de cette salle s’inscrit dans le large cadre du développement d’un pôle culturel territorial sur la commune. La proposition ainsi faite consiste en une greffe urbaine qui, à l’échelle de la ville, ne bouscule pas une pratique organisée et ordonnée du tissu urbain mais offre, comme dans d’autres projets de l’agence, la surprise d’une découverte. Le volume de l’édifice, dénué d’ostentation, lui permet de s’insérer en souplesse et en douceur au sein d’un bourg marqué par son passé médiéval de bastide, ainsi que par la présence d’un patrimoine religieux intéressant – témoignage de la présence dans le Gers du gothique méridional, que caractérise notamment un certain souci de rigueur formelle et d’économie de moyens. L’enveloppe de l’édifice, à la fois lisse et rude, exprime ce qui constitue la substance, fruit de l’accumulation raisonnée des siècles, de la ville de Marciac. Les contrastes doux et forts à la fois que produit, sous des ciels changeants, l’enveloppe de béton, conjugué aux teintes naturelles du bois, établit entre hier et demain un dialogue nourri de sens en termes de perceptions sans cesse renouvelées. Conciliant l’esprit des « clubs » de jazz et des grands auditoriums de musique, la salle vise à établir un juste équilibre entre l’élaboration d’un espace compact, induisant une proximité des spectateurs avec l’orchestre, et la création d’un volume suffisant pour que se déploie la qualité acoustique. (Atelier d’architecture Kong Kong, Bordeaux)