favoris
Partager
Printer-friendly version

Current Size: 100%

Pleins feux

HEADBANGERS - COMPTE RENDU

Littéralement « ceux qui font secouer les têtes », The Headbangers sont un groupe de six jeunes musiciens rassemblés autour du leader, le trompettiste et compositeur Nicolas Gardel. Les artistes étaient la semaine dernière en résidence à L’Astrada avec leur jazz où le funk et la pop-électro flirtent outrageusement ! Le concert qu'ils ont donné samedi en sortie de résidence était le résultat de leur travail à Marciac...

Signé Nicolas Gardel, le thème d’ouverture donne le ton : paire rythmique excitante, cuivres saignants à l’articulation limpide, utilisation parcimonieuse du synthétiseur, justesse des samples, phrasé sûr et tranquille de la guitare. La musique proposée ce soir porte surtout la marque du trompettiste mais les arrangements musicaux laissent beaucoup de place aux autres membres du groupe pour s’exprimer. Les interventions de chacun sont aussi imprévisibles que pertinentes !

Remarquable par sa cohésion, The Headbangers compte dans ses rangs de brillants éléments : Nicolas Gardel (trompette), Ferdinand Doumerc (flûte & saxophone), Dorian Dutech (guitare), Alex Cantié (claviers), Pascal Celma (basse), Fabien Tournier (batterie). Leur démarche consiste à allier les sons traditionnels du jazz avec le funk, la pop, le rock et la musique électro pour produire un alliage original.

Pour le rappel (Bacchus), les cuivres doivent lancer l’intro à l’unisson mais la trompette malicieuse tente d’échapper au saxophone en anticipant ou décalant les notes. Cette séquence drôle et sympathique a bien amusé le public mai ce qui suit, c’est du sérieux ! La rythmique se joue avec un à-propos incisif de ces invites ludiques proposées par le trompettiste et le saxophoniste. Ils rejoignent ici et là les deux cuivres sans jamais se mettre dans leurs pattes et ça groove terriblement jusqu’à la fin.

Ce dernier morceau résume bien l’état d’esprit de ce concert. Sans abuser des effets, The Headbangers multiplie les influences et mélangent les genres avec une rare élégance. Nous avons assisté à près de deux heures d’une musique prenante et variée au cours desquelles le groupe nous a ébloui par son sens des nuances.

Frédéric Gendre
photos © Jean-Jacques Abadie

Photos: 
HEADBANGERS - COMPTE RENDU
HEADBANGERS - COMPTE RENDU
HEADBANGERS - COMPTE RENDU