favoris
Partager
Printer-friendly version

Current Size: 100%

Pleins feux

EXPO LE GHETTO DE VARSOVIE 1940-1943

Pour accompagner la programmation du spectacle CEUX QUI RESTENT de David Lescot nous avons souhaité présenter, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, l’exposition "Le Ghetto de Varsovie" ainsi qu'une expo sur la Résistance et la déportation.

EXPOSITION LE GHETTO DE VARSOVIE 1940-1943

Cette exposition itinérante sera présentée du 5 au 31 janvier 2016, dans tous les établissements scolaires qui viennent voir le spectacle : le lycée Pierre Mendès-France de Vic-en-Bigorre – la Médiathèque intercommunale Bastides et Vallons du Gers pour le collège de Plaisance ; Collège de Riscle ; Collège de Miélan ; L’Astrada Marciac pour le collège de Marciac ; la cité scolaire de Nogaro-Lycée.

L’histoire du ghetto de Varsovie, de sa création à sa destruction après la révolte héroïque des combattants contre l’armée allemande. En mai 1940, le quartier juif de Varsovie est officiellement déclaré par les Allemands « zone d’épidémie » et le 2 octobre 1940, le gouverneur du district de Varsovie, Ludwig Fischer, publie l’ordre de transplantation : entre le 12 octobre et le 30 novembre 1940, 113 000 non-Juifs et 138 000 Juifs « déménagent » dans un climat de panique. Clos le 16 novembre 1940, le ghetto de Varsovie est en partie cerné d’un mur d’enceinte haut de trois mètres, recouvert de barbelés et de verre pilé. Dans cette enceinte d’une superficie d’environ 300 hectares, on compte 128 000 habitants au km2. Le ghetto symbolise l’exclusion d’un peuple de l’espèce humaine avant son assassinat. La destruction du ghetto est exemplaire de la destruction des Juifs d’Europe.

EXPOSITION SUR LA RESISTANCE ET LA DEPORTATION

Organisée en relation avec le spectacle "Ceux Qui Restent" présenté sur la scène de L'Astrada le dimanche 24 janvier, Les Granges de la mairie de Marciac accueilleront une exposition consacrée à la Résistance et à la déportation. L'entrée est libre, tous les jours de 9h30 à midi et de 14h30 à 18h, en non-stop le dimanche 24. Renseignements au 06.86.99.00.01



Seront notamment présentés : 20 panneaux à caractère pédagogique, rassemblés sous l'intitulé «Juifs de France dans la Shoah», prêtés par l'Office national des anciens combattants (Onac) du Gers et traitant chronologiquement de la situation et du devenir des communautés juives depuis l'entre deux-guerres jusqu'à la libération des camps d'internement ; des scènes reconstituant des situations vécues durant cette période (milicien interrogeant un résistant, feldgendarme arrêtant une jeune fille à vélo, des objets, vêtements…) ; des fiches biographiques accompagnées de photos et documents de plusieurs déportés gersois et haut-pyrénéens, notamment celle de Félicie Wolf, jeune polonaise assignée à résidence à Lectoure en juillet 1942, déportée et gazée à Auschwitz en mars 1944 ; la fiche et l'uniforme de Miguel Aznar, ancien Républicain espagnol, rescapé des camps.